Adoration perpétuelle

« L’adoration est d’une valeur inestimable dans la vie de l’Eglise »
Jean-Paul II

« L’adoration n’est pas un luxe mais une priorité »
Benoît XVI

Vous êtes invités, à venir prier devant le Saint Sacrement, jour et nuit.

Adoration Eucharistique Perpétuelle à Lille, ouverte à tous, dans la chapelle de l’église Notre Dame de Consolation à Lille.

Lieu d’adoration
Chapelle Notre Dame de Consolation à Lille – Place Catinat, rue Colbert, côté Vauban.
accès par la rue Hoche, code à demander en envoyant un message à adoration.lille@gmail.com

Inscription et renseignements
adoration.lille@gmail.com
www.adoperp.com

 

TEMOIGNAGE:

 

« Au cœur de nos études, des années de choix de vie et des grands changements, l’Adoration est un socle qui donne du sens et éclaire. Comme étudiante, je vis avec un rythme très soutenu et variable, où chaque minute compte pour faire quelque chose. En venant à l’adoration, je laisse tout cela derrière la lourde porte pour ne consacrer mes minutes qu’à Jésus Hostie. Et cela chaque semaine au moins: enfin quelque chose de régulier, qui devient une respiration nécessaire pour vivre le reste de la semaine.
Nous avons besoin de toujours être actifs, donner ou apprendre. En venant adorer, j’accepte de m’arrêter pour apprendre à me laisser aimer, à me reconnaître dépendante et à tout recevoir de Dieu. Nous avons aussi à faire des choix, plus ou moins importants, et nous cherchons toujours ceux qui pourront nous éclairer. A l’adoration, je viens présenter mes projets et mes doutes au Seigneur, et chercher Sa bénédiction. Cela me permet de tout regarder à Sa lumière, de me centrer sur l’essentiel et de comprendre si cela correspond à ce qu’il veut pour moi.

Jésus au Saint Sacrement me révèle un peu plus à chaque rencontre la Parole qu’il a voulu donner au monde en me créant.

Personnellement j’ai été très heureuse de découvrir cette chapelle de l’adoration perpétuelle, si proche de nos universités… Alors de plus en plus, cela devient un réflexe en sortant de cours emplie de joie ou bouleversée, d’aller tout déposer dans cette petite chapelle. C’est dans cette chapelle aussi qu’à mûri mon discernement.

Parfois je suis seule avec ce Dieu d’amour, et parfois nous sommes plusieurs: c’est alors tellement touchant de nous voir réunis par cette hostie si fragile… et de prier dans nos cœurs les uns pour les autres ». Marion